Projet 3.2. L’Ukraine face À ses crises aux XXe et XXIe siècles

Responsable : Iryna Dmytrychyn (CREE)
 
Nous poursuivons le travail de recherche spécifique sur l’Ukraine au XXe siècle tout en tenant compte des besoins d’interaction avec l’extérieur et d’explicitation des enjeux mémoriels et symboliques contemporains du pays. Une partie des projets, en particulier les cycles de conférence sur les enjeux politiques et géostratégiques contemporains – et qui poursuivent ce qui a été entamé en 2014 et est détaillé dans le bilan –, ne peut être anticipée, mais ces cycles constitueront un élément de ce projet. En l’état, et pour ce qui est en préparation, ce projet se décline en plusieurs sous-projets qui mettent l’accent sur les phases de crises, de tensions et de recomposition de cet espace, en particulier dans la première moitié du XXe siècle. Outre la « veille Ukraine » spécifique, qui a été mise en place en 2014 et se poursuivra, plusieurs opérations de recherche complémentaires les unes des autres sont ainsi envisagées.

3.2.1. Cycle « Centenaire des États ukrainiens »

Nous poursuivrons le cycle entamé en 2017 en commémoration du centenaire de la première indépendance ukrainienne. Le premier colloque international « Émergence de l’Ukraine », s’est tenu en décembre 2017 et a été associé à une exposition tenue à la Bulac.

Deux autres colloques sont programmés au début et à la fin de l’année 2019. Ils seront consacrés à  l’éphémère mais symbolique union de la République populaire d’Ukraine et de la République populaire d’Ukraine occidentale ainsi qu’aux violences antisémites qui ont marqué l’année 1919.
 
Chercheurs associés au projet et collaboration potentielle : Youri Shapoval (Académie des Sciences), Isabelle Davion (Sorbonne Université, UMR SIRICE), et François-Xavier Nérard (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne)

Principales collaborations envisagées : Académie nationale des sciences de l’Ukraine (NANU), UMR SIRICE (Sorbonne Université et Paris-I Panthéon Sorbonne)
 
Opérations de recherche envisagées :

  • Deux colloques (2019) avec publication d’actes ;
  • Publication des actes du colloque de 2017. 

Mots-clefs : Histoire de l’Europe orientale, construction étatique, pogroms et violences antisémites, relations internationales, Ukraine, Russie
 
Ce projet est complémentaire du projet « La Grande Guerre en Europe médiane : de l’événement aux traces » tout en s’en distinguant par son type de périodisation et par ses objets. Il est étroitement articulé avec le projet 3.2.2 dont il constitue un prolongement et un approfondissement.

3.2.2. L’Ukraine dans la Grande Guerre

Préparation et publication de l’édition française de Velyka vijna 1914-1918rr. i Ukrajina [La Grande Guerre et l’Ukraine], publié sous la direction d’Oleksandr Rejent (Académie ukrainienne des sciences), aux éditions Clio à Kyiv (2014 (vol. 1), 2015 (vol. 2)). Textes traduits par Guy Imart, éditeur : Institut d’études slaves. La parution de l’ouvrage est prévue en 2019. Cet ouvrage est la première synthèse ukrainienne « post-soviétique » sur le sujet ; il prend en compte les développements les plus récents de l’historiographie, et en particulier l’élargissement de l’étude à l’histoire culturelle.

Ce projet d’édition s’inscrit pleinement dans l’articulation des deux espaces, centre-européen et russe, dont le CREE favorise les synergies. Il est par ailleurs complémentaire du projet 3.1 (« L’Europe médiane dans la Grande Guerre : de l’événement aux traces »). La Grande Guerre est un excellent observatoire des zones de frottement et de concurrence dont le territoire ukrainien est un exemple archétypal. L’ouvrage édité permet d’observer les évolutions dans cet espace périphérique des deux grands empires de l’époque, foyer vivace d’une réflexion politique et culturelle aux emprunts multiples qui se structure au XIXe siècle et marque l’ensemble du XXe siècle. 
 
Chercheurs associés au projet : Étienne Boisserie (CREE), Iryna Dmytrychyn (CREE), Alisa Menshykova (UMR CERCEC, EHESS), Oleksandr Rejent (Académie nationale des sciences de l’Ukraine [NANU]).
 
Institutions associées au projet : Institut d’Histoire de l’Ukraine de l’Académie nationale des sciences de l’Ukraine [IIU NANU] de Kyiv ; Institut d’études slaves ; CERCEC, EHESS.
 
Mots-clefs : Grande Guerre, Ukraine, Galicie, Puissances centrales, Russie, histoire politique, histoire sociale, relations internationales.

3.2.3. Villes d’Ukraine

Nous poursuivrons également le cycle des villes d’Ukraine, étudiées dans leur environnement régional, leur contexte historique et représentation mémorielle.
Le contrat précédent après Kyiv, « La bataille autour d’un héritage » (1er décembre 2016), « Cartographier les nostalgies d’un lieu » (7-8 octobre 2016), nous prendrons la ville de Kharkiv, centre intellectuel depuis le XIXe siècle et capitale de l’Ukraine jusqu’en 1934 : vie politique et intellectuelle, artistique et littéraire.
 
Chercheurs associés au projet et collaboration potentielle : Sylvie Archaimbault (CNRS, UMR Eur’Orbem), Institut d’études slaves, Université de Kharkiv.
 
Mots-clefs : histoire de l’Europe orientale, construction étatique et identitaire, langue et littérature ukrainienne, histoire culturelle.

3.2.4. L’Ukraine, enjeux géopolitiques entre les deux guerres

Un travail de recherche et de dépouillement dans les Archives du ministère des Affaires étrangères et européennes, concernant les questions ukrainiennes entre les deux guerres.
Deux projets de recherche avec publications envisagées dans le cours du quinquennal :

  • Une monographie sur le voyage d’Édouard Herriot en Ukraine en août 1933, en pleine famine et sur la manière dont il en rendu compte en Occident. Ce projet inclut des recherches menées de longue date dans les archives françaises et ukrainiennes. Les dernières recherches complémentaires devraient permette de finaliser la rédaction dans la première moitié du quinquennal.
  • Une étude plus courte sur l’activité du consulat de France à Lviv au cours de la même période, destinée à faire saillir les principaux enjeux tels qu’ils sont perçus par la France et sa représentation, en particulier au cours de la famine.

Principales collaborations : Archives du Ministère des Affaires étrangères et européennes.
 
Mots-clefs : Histoire de l’Europe orientale, totalitarisme, famines soviétiques.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search