Petit-déjeuner de l’Observatoire des Etats Post-Soviétiques : “Les réformes politiques et économiques comme antidote au chaos géopolitique : les cas du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan”

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) et Catherine Poujol, directrice de l’Observatoire des Etats Post-Soviétiques ont l’honneur de vous inviter au Petit-déjeuner de l’Observatoire des Etats Post-Soviétiques intitulé “Les réformes politiques et économiques comme antidote au chaos géopolitique : les cas du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan”.

Dates : Vendredi 2 février 2024 – 09:00 – 12:00
Lieu : Inalco – Maison de la Recherche – Auditorium Dumézil (2, rue de Lille – Paris 7ème)

Modalités : Présentiel et zoom pour les intervenants

  • Entrée libre (dans la limite des places disponibles)
  • Une pièce d’identité sera obligatoire pour rentrer dans l’établissement

 

INTERVENANTS en ligne par zoom

  • Arman AHUNBAEV (Almaty-Bichkek) : Economiste à la Banque Eurasiatique de développement, « Panorama des conditions économiques actuelles dans les pays d’Asie centrale ».
  • Farhad ALIMUKHAMEDOV (Tachkent) : Post-doctorant LaSSP, Sciences Po Toulouse : « Impact de la guerre en Ukraine, sur la migration ouzbèke en Russie et en Ouzbékistan ».
  • Iliias MAMADIYAROV (Bichkek) : Doctorant en économie à l’INALCO : « La situation politique, économique et sociale au Kirghizstan et l’impact de la guerre en Palestine au sein de la société ».  
  • Parviz MULLAJANOV (Douchanbé) : Expert politique du Tadjikistan : « Geopolitical crisis and the issues of economic reforms in Tajikistan ».
  • Dosym SATPAEV (Almaty) : Directeur de l’ONG Kazakhstan Risks assesment Group : « International relations between Kazakhstan and the Middle East ».

Le débat sera animé par :

Carte de l’Asie centrale / par M. J. Klaproth © BNF

DESCRIPTIF DE LA MANIFESTATION SCIENTIFIQUE

Deux ans après le déclenchement de la guerre en Ukraine et le coup d’Etat manqué au Kazakhstan, quatre mois après le début des hostilités entre Israël et le Hammas dans la bande de Gaza, l’Observatoire des Etats postsoviétiques pour son dernier événement consacré à l’Asie centrale avant sa restructuration prochaine a souhaité interroger des experts reconnus de la zone étudiée sur leur analyse de l’impact sur la situation économique et politique dans leurs pays respectifs du chaos géopolitique ambiant. L’usage des réformes pour créer un « nouveau Kazakhstan », « un nouveau Kirghizstan », un « nouveau Tadjikistan », un « nouvel Ouzbékistan » suffira­-t-il à consolider les gouvernements en place pour faire face aux défis complexes imposés par la situation internationale ? Quel est le poids réel du conflit en Ukraine et à Gaza dans les sociétés étudiées et parmi leurs élites ?

Two years after the outbreak of war in Ukraine and the failed coup in Kazakhstan, four months after the start of hostilities between Israel and Hammas in the Gaza Strip, the Post-Soviet States Observatory for its latest event dedicated to Central Asia before its upcoming restructuring wanted to question recognized experts from the studied area about their analysis of the impact of the current geopolitical chaos on the economic and political situation in their respective countries. Will the use of reforms to create a “new Kazakhstan”, “a new Kyrgyzstan”, a “new Tajikistan” be enough to consolidate the governments in place and their society to face the complex challenges imposed by the international situation? What is the real weight of the conflict in Ukraine and Gaza in the studied societies and among their elites?
 

L’OBSERVATOIRE DES ETATS POST-SOVIETIQUES

L’Observatoire des États post-soviétiques (OEPS), dirigé par Catherine Poujol et Taline Ter Minassian, travaille à la recherche et l’analyse des processus de réorganisation régionale dans l’espace post-soviétique, à la veille médiatique de l’actualité politique, économique, géopolitique des États post-soviétiques, à l’étude du patrimoine et de l’architecture dans ces États. L’OEPS coordonne des activités scientifiques régulières, publie des ouvrages dont certains sont devenus de véritables outils pour comprendre la “transition post-soviétique”.
L’OEPS poursuit un travail de veille et d’analyse sous la forme des “Petits déjeuners” consacrés à l’actualité politique, économique, géopolitique des États post-soviétiques. Sur le principe d’une veille médiatique, il s’agit d’inviter un expert à s’exprimer sur un sujet touchant à l’actualité États post-soviétiques. Organisés à un rythme régulier d’environ une fois tous les deux mois, ces petits déjeuners touchent un large public : milieu universitaire, experts et milieux économiques.
 

ORGANISATION

CONTACT

Catherine.poujol@inalco.fr



Citer ce billet
cree (2024, 31 janvier). Petit-déjeuner de l’Observatoire des Etats Post-Soviétiques : “Les réformes politiques et économiques comme antidote au chaos géopolitique : les cas du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan” Carnets Russie-Europes-Eurasie. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vqu0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search