Présentation des ouvrages d’Antoine Chalvin : Grammaire de l’estonien et Dictionnaire fondamental estonien-français

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) et l’Association pour le développement des études finno-ougriennes (ADEFO) ont l’honneur de vous inviter à la présentation des ouvrages d’Antoine Chalvin : Grammaire de l’estonien, Paris, L’Asiathèque, 2023 et Dictionnaire fondamental estonien-français, Tartu, Presses de l’Université de Tartu, 2023.

Dates : Mercredi 13 décembre 2023 – 19:00 – 21:00
Lieu : Inalco, Pôle des Langues et Civilisations – 5ème étage – Salle 5.08 (65 rue des Grands Moulins – Paris 13ème)

Modalités : Présentiel

  • Entrée libre (dans la limite des places disponibles)
  • Une pièce d’identité sera obligatoire pour rentrer dans l’établissement

Source : Couvertures des ouvrages d’Antoine Chalvin : Grammaire de l’estonien, Paris, L’Asiathèque, 2023 et Dictionnaire fondamental estonien-français, Tartu, Presses de l’Université de Tartu, 2023.

 

PRESENTATION DES OUVRAGES

Grammaire de l’estonien, Paris, L’Asiathèque, 2023, 384 p.
Ce livre est le premier à présenter en français de façon approfondie la grammaire de l’estonien. Avec le finnois et le hongrois, l’estonien est l’une des trois principales langues finno-ougriennes parlées en Europe. Il partage avec les autres langues de cette famille de nombreux traits qui le distinguent des langues indo-européennes : une morphologie largement agglutinante reposant sur la suffixation, un riche système de déclinaison (14 cas), l’absence d’article et de genre grammatical, l’absence de verbe « avoir », de nombreuses postpositions, des oppositions de longueur pour la quasi-totalité des voyelles et des consonnes, etc. L’estonien a développé également quelques particularités, comme un mode verbal spécifique pour transmettre l’information rapportée. En se différenciant du finnois, il a perdu certains de ses suffixes, ce qui a introduit dans sa morphologie nominale de nombreuses homonymies et irrégularités. De ses contacts avec l’allemand, il a hérité notamment un système de verbes à particule et une tendance à placer le verbe en fin de proposition dans certains contextes. Toute cette complexité grammaticale est présentée ici de façon méthodique, dans une langue accessible au plus grand nombre. L’exposé est illustré par de courtes phrases construites et par des exemples authentiques — tirés d’œuvres littéraires des XXe et XXIe siècles — qui permettent d’entrevoir toute la richesse expressive de la langue.

Dictionnaire fondamental estonien-français, Tartu, Presses de l’Université de Tartu, 2023, 759 p.
Ce dictionnaire estonien-français est d’un genre inédit et en apparence paradoxal : il couvre en effet seulement 5000 mots du lexique fondamental estonien, mais fournit pour chacun d’eux un traitement très détaillé, comparable à celui d’un gros dictionnaire bilingue. Son but ne se limite pas en effet à décrire le vocabulaire utilisable par des apprenants de niveau intermédiaire. Le lexique fondamental estonien constitue avant tout une grille de présentation permettant d’organiser de très nombreux exemples traduits, soigneusement sélectionnés pour illustrer les principales difficultés et la richesse idiomatique de l’estonien et du français. Ce dictionnaire est donc destiné à tous les utilisateurs des deux langues, y compris les plus chevronnés, qui souhaitent perfectionner encore leur maîtrise du vocabulaire et de la grammaire et apprendre à s’exprimer de façon plus naturelle. Chacun des articles est le fruit de la collaboration de rédacteurs estoniens et français. À toutes les étapes de la rédaction, le travail s’est appuyé sur un vaste corpus de textes parallèles en estonien et en français, ainsi que sur les principaux corpus textuels estoniens. Cela garantit la pertinence des informations fournies, notamment le choix des meilleurs équivalents français réellement utilisables pour traduire le mot vedette, la précision des indications guidant l’utilisateur vers l’équivalent le plus adapté à la nuance de sens ou au contexte, le choix des exemples et locutions estoniens et la qualité des traductions qui en sont proposées.

INTERVENANT : Antoine CHALVIN

ORGANISATION : Antoine Chalvin (CREE, Inalco)



Citer ce billet
cree (2023, 5 décembre). Présentation des ouvrages d’Antoine Chalvin : Grammaire de l’estonien et Dictionnaire fondamental estonien-français. Carnets Russie-Europes-Eurasie. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbrf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search