Publication de l’ouvrage : “Le régiment Azov. Un nationalisme ukrainien en guerre”

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) a le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage écrit par Adrien Nonjon, Le régiment Azov. Un nationalisme ukrainien en guerre, éditions du Cerf, 2023.

Source : Couverture de l’ouvrage, Le régime Azov. Un nationalisme ukrainien en guerre © Editions du Cerf

24 février 2022. Poutine envahit l’Ukraine. Son prétexte ? « Dénazifier » le pays. Et dans la ligne de mire du Kremlin : le régiment Azov et ses racines idéologiques. Contre toutes les propagandes, voici l’indispensable étude critique du bataillon controversé et de son histoire. Initialement désignée par la Russie comme une organisation terroriste néo-nazie devant être éradiquée, l’unité est devenue le symbole de la résistance farouche des Ukrainiens en défendant pendant plus de trois mois la ville de Marioupol et son usine Azovstal. En dépit d’une réputation de bravoure sur le champ de bataille, le régiment Azov demeure pourtant une entité complexe. Et la politique n’est pas loin.

Par-delà les polémiques, Adrien Nonjon explore l’itinéraire du régiment depuis sa fondation au lendemain de la révolution de Maïdan, en 2014, et jusqu’à nos jours. Son implication dans les tranchées du Donbass répond-elle à une logique idéologique ? Au désir partagé de défendre le sol ukrainien ? Et quel sera le rôle d’Azov dans la reconstruction à venir ? Adrien Nonjon enquête et fait la lumière sur un dossier sensible au coeur de la guerre qui aura déchiré l’Europe.

Chercheur associé à la George Washington University, enseignant à l’Inalco, à Sorbonne-Université et à Sciences Po, Adrien Nonjon est doctorant en histoire au Centre de recherche Europes-Eurasie (CREE) et spécialiste des mouvements, cultures et idéologies d’extrême droite en Europe centrale et orientale.



Citer ce billet
cree (2023, 30 septembre). Publication de l’ouvrage : “Le régiment Azov. Un nationalisme ukrainien en guerre” Carnets Russie-Europes-Eurasie. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbr5

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search