Colloque – Éditer en exil en temps de régimes autoritaires en Europe médiane (1918-1989)

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) avec le soutien du Conseil scientifique de l’Inalco, du Réseau Transfopress (CHCSC / Université Paris-Saclay) et du Centre tchèque ont le plaisir de vous convier à la colloque Éditer en exil en temps de régimes autoritaires en Europe médiane (1918-1989).

Dates : Jeudi 1 juin 2023 – 09:30 – Vendredi 2 juin 2023 – 16:00
Lieu : Inalco, Maison de la Recherche, Auditorium Dumézil (2, rue de Lille, Paris 7ème)
Modalités : Présentiel
Entrée libre (dans la limite des places disponibles

Conception et coordination : Catherine Servant (CREE / Inalco) et Nicolas Pitsos (BULAC, CREE / Inalco)

Affiche

Création du visuel © Vicky Haut

De la fin de la Grande Guerre à la fin de la Guerre Froide, des régimes autoritaires ont accédé au pouvoir dans une série de pays à travers le monde, en particulier en Europe médiane. Au-delà des spécificités idéologiques associées à ces séquences politiques, ces régimes ont en commun une abolition du fonctionnement démocratique et libéral de la société, occasionnant la formation de groupes de réfractaires et dissidents dont certains ont pris le chemin de l’exil, notamment vers la France, afin d’échapper aux persécutions et de pouvoir s’exprimer plus librement. Des pays d’Europe médiane ont également pu devenir des lieux d’accueil pour des dissidents essayant de fuir certains régimes dictatoriaux.

Parmi les activités développées par ces résistants en exil, l’édition occupe une place décisive. De Paris à New-York, de Berlin à Rome, de Prague à Bucarest, ce phénomène éditorial constitue un objet d’étude en soi, ainsi qu’un observatoire privilégié pour mieux cerner les différentes dissidences s’exprimant à travers lui. Il s’agit en outre d’appréhender l’Europe médiane à la fois comme lieu de départ de dissidents s’exilant ailleurs dans le monde et lieu d’accueil pour certaines éditions d’exil. Si les orientations idéologiques des éditeurs varient en fonction des situations politiques en vigueur dans leurs pays de départ, les pratiques linguistiques connaissent elles aussi des variationsimportantes. Une place certaine est occupée au sein de ce corpus par l’édition allophone, autrement dit, les publications dans des langues autres que celles établies / reconnues comme officielles et / ou minoritaires dans l’espace où elles voient le jour.

Comité scientifique

Piotr Biłos (CREE / Inalco),
 Étienne Boisserie (CREE / Inalco), 
Diana Cooper-Richet (CHCSC / Université Paris-Saclay),
Iryna Dmytrychyn (CREE / Inalco), 
Benjamin Guichard (Bulac), 
Jiří Hnilica (Centre tchèque), 
Aleksandra Kolaković (Institut d’Études politiques, Belgrade), 
Anne Madelain (CREE / Inalco), 
Antoine Marès (Paris 1 Panthéon-Sorbonne/UMR SIRICE), 
Françoise Mayer (Université Paul Valéry, Montpellier), 
Nicolas Pitsos (Bulac / CREE), Catherine Servant (CREE / Inalco), 
Marie Vrinat-Nikolov (CREE / Inalco).

 

PROGRAMME

JEUDI 1ER JUIN

  • 9h30-10h : Accueil des participants et présentation du colloque par Catherine Servant (CREE/Inalco) et Nicolas Pitsos (BULAC, CREE/Inalco)
  • 10h-10h30 : Sophie Coeuré (ICT/Université Paris Cité), « Revues et éditions des dissidences d’Europe “de l’Est” en France après 1945 : questions d’archives (à partir du projet DISSINVENT) »
  • 10h30-12h : Première session : Les exils en Europe médiane (1918-1989)

Animatrice : Isabelle Richet(Université de Paris)

– Christian Jacques (Mondes germaniques et nord-européens/Université de Strasbourg), « Le Neuer Vorwärts et l’exil social-démocrate allemand à Prague (1933-1938) »

– Stéphanie Cirac (Eur’Orbem), « Prague et Varsovie : deux villes sur la trajectoire de l’exil russe. Une cartographie de l’exil à travers sa presse »

– Nicolas Pitsos (BULAC, CREE/Inalco), « De l’autre côté du mur : l’édition grecque en exil en Europe médiane après la Guerre civile »

  • 12h-12h30 : Discussion 
  • 12h30-14h30 : Pause-déjeuner
  • 14h30-15h30 : Deuxième session (I) : Les exils d’Europe médiane (1918-1989)

Animatrice : Anne Madelain (CREE/Inalco)

– Hélène Martinelli (ENS, Lyon), « Une presse à soi. Les Themerson, de f.a. (1937) à la Gaberbocchus Press (1948) »

– Marie Škarpová (Institut de littérature tchèque et comparée de la Faculté des Lettres de l’Université Charles, Prague), « Czech Baroque Library Published by Wilhelm Fink Verlag, 1965–1972 : A Chapter from the History of a Scholarly Collaboration Straddling the Iron Curtain »

  • 15h30-16h : Discussion
  • 16h-16h30 : Pause-café
  • 16h30-17h30 : Deuxième session (II) : Les exils d’Europe médiane (1918-1989)

Animateur : Nicolas Pitsos (BULAC, CREE/Inalco)

– Aleksandra Kolaković (Institut d’études politiques, Belgrade), « The Yugoslav political diaspora in Europe (1945–1989): the power of the written word beyond the homeland »

– Iryna Sobchenko (BULAC), « Les voix des lettres : une typologie éditoriale de la littérature ukrainienne en exil »

  • 17h30-18h : Discussion
  • 19h : RENCONTRE-DÉBAT AU CENTRE TCHÈQUE DE PARIS : Les exils d’Europe médiane et en Europe médiane : un phénomène éditorial (1918-1989).

En présence de : Serhiy Blavatskyy, Christian Jacques, Roman Kameš (éditions Revue K), Aleksandra Kolaković, Joanna Nowicki (CY Cergy Paris Université), Nicolas Pitsos, Catherine Servant ; modération : Jiří Hnilica (Centre tchèque)

Adresse : 18, rue Bonaparte, 75006 Paris

 

VENDREDI 2 JUIN

  • 10h-11h : Troisième session (I) : Les exils d’Europe médiane en France (1918-1989)

Animatrice : Hélène Martinelli (ENS, Lyon)

– Piotr Biłos (CREE/Inalco), « Kultura de Maisons-Laffitte : bien plus qu’une simple “revue d’émigrés”, un “mouvement social” à visée universaliste »

– Catherine Servant, « Les éditions Sokolova (Paris, 1952-1956) et la “patrie invisible” de l’exil tchèque » (CREE/Inalco)

  • 11h-11h30 : Discussion
  • 11h30-12h30 : Troisième session (II) : Les exils d’Europe médiane en France (1918-1989)

Animatrice : Diana Cooper-Richet (CHCSC/Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

– Serhiy Blavatskyy (BnF, PAUSE Solidarité Ukraine Urgence Programme), « Mapping interwar exile Ukrainian-language press in France, 1925-1939»

– Anne-Laure Brisac (BnF), « Paris, capitale de la presse d’exilés. Deux exemples de revues grecques, Athènes Presse libre et Poreia, 1967-1974 »

  • 12h30-13h : Discussion 
  • 13h-14h30 : Pause-déjeuner 
  • 14h30-15h30 : Quatrième session : Les exils du monde russe et soviétique en France (1918-1989)

Animatrice : Catherine Servant (CREE/Inalco)

– Philipp Lekmanov (Université de Toronto), « The place of poetry in the ideological ecosystem of Russian émigré Kontinent thick journal »

– Thomas Thisselin (CNRS), « Les Éditions Russes de Musique à Paris »

  • 15h30-16h : Discussion

Contact : catherine.servant@inalco.frnicolas.pitsos@bulac.fr

Equipe de recherche : CREE



Citer ce billet
cree (2023, 9 mai). Colloque – Éditer en exil en temps de régimes autoritaires en Europe médiane (1918-1989). Carnets Russie-Europes-Eurasie. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbqq

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search