Journée d’étude Migrations : femme, mémoire, identité, héritage. Les Arméniens au creuset des processus migratoires

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) a le plaisir de vous convier à la Journée d’étude Migrations : “femme, mémoire, identité, héritage. Les Arméniens au creuset des processus migratoires”.

Dates : Mardi 16 mai 2023 – 10:30 – 20:00
Lieu : Inalco, Maison de la Recherche, Auditorium Dumézil (2, rue de Lille, Paris 7ème)
Modalités : Présentiel
Entrée libre (dans la limite des places disponibles)

Intervenants :

  •  Lusiné Abgarian, Docteure en Lettres (Sorbonne Université), Maître de conférences en littérature comparée à l’Université d’Etat V. Brussov (Erevan), journaliste
  • Samvel Grigoryan, Docteur en Histoire (Université Paul-Valéry Montpellier 3), Chercheur principal à l’Institut Machtots de recherches sur les manuscrits anciens (Erevan), Postdoc à l’Institut des études médiévales de l’Académie autrichienne des sciences
  • Lilit Mnatsakanyan, Docteure en Psychologie (Université Lumière Lyon 2), Postdoc à l’Université de Lausanne, Psychologue clinicienne à ICMPD (International Centre for Migration Policy Development) en Arménie 

Le genre lié à la migration, mais aussi à la mémoire et à l’héritage culturel, et plus tard à la transmission, a pendant longtemps été marqué par le silence.  L’aspect genré des problématiques de la migration et de la mémoire reste encore aujourd’hui peu étudié. Analyser la migration féminine, dans le contexte arménien qui s’inscrit pourtant dans un contexte plus vaste et universel, est un premier essai d’aborder ce sujet dans une perspective nouvelle, à travers l’aspect historique, psychologique et ses expressions littéraires. Croisant périodes, corpus et problématiques nous proposons, à travers trois interventions, de réfléchir sur la condition de la femme arménienne sur ses voies migratoires, forcées ou volontaires, ainsi que sur la mémoire qu’elle porte et transmet, sur la préservation de l’héritage matériel et immatériel sur les territoires dépeuplé et/ou en exile.

Les interventions seront suivies de la projection du film de Garin Hovannisian Invisible Republic (la première en France), sur le journal de Lika Zakaryan, jeune journaliste locale, qui lorsque la guerre  des 44 jours commence se cache dans un bunker et commence à écrire un journal… Elle ne sait pas encore que les mots qu’elle pose sur son journal « public » deviendront la chronique de cette guerre…

La journée sera résumée par une table ronde et un échange avec Lika Zakaryan et le public. 

PROGRAMME

Affiche

  •  10h30 – Mot d’ouverture par Anna Leyloyan-Yekmalyan et présentation du Centre d’Études interdisciplinaires arméno-occidentales (AWIS) par Lusiné Abgarian  
  • 10h45 – Migration et maternité : le rôle de la mère dans l’élaboration et la transmission de l’héritage identitaire | Lilit Mnatsakanyan
     

12h – Pause déjeuner
 

  • 13h30 – Dé-arménisation et ré-arménisation : Changements d’identité au cours des Grandes migrations arméniennes des Xe-XIIe siècles | Samvel Grigoryan

14h30 – Pause-café
 

  • 14h45 – Récit de vie, récit d’Histoire. Le journal de Serpouhi Hoviagian (1915) et celui de Lika Zakarian (2020) face à la catastrophe | Lusiné Abgarian
  • 15h45 –  présentation du projet de recensement et de documentation du patrimoine d’Artsakh en péril sur le territoire dépeuplé des arméniens de la plateforme académique indépendante Monument Watch / Anna Leyloyan-Yekmalyan

 

  • 16h15 – Discussion

 

  • 17h00 – Projéction du film « Invisible Republic » de Garin Hovannisian (1h29’)
  • 18h30 – Table ronde animée par Anna Leyloyan-Yekmalyan : Rencontre et discussion avec Lika Zakarian, protagoniste du film.​

 

  • 20h – Clôture de la Journée d’étude
     

Organisatrice : Anna Leyloyan-Yekmalyan, Maître de conférences, CREE – Inalco (Paris), Directrice de la Maison des étudiants arméniens de la CIUP

Contact : anna.leyloyanyekmalyan@inalco.fr


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
cree (9 mai 2023). Journée d’étude Migrations : femme, mémoire, identité, héritage. Les Arméniens au creuset des processus migratoires. Carnets Russie-Europes-Eurasie. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbqp


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search