Colloque international : “L’univers de Gabriela Zapolska, les transferts culturels et la question féminine au tournant des XIXe et XX siècles entre Cracovie-Lwów (auj. Lviv)-Varsovie, Paris, la Bretagne et Vienne”

Le Centre de recherches Europes-Eurasie (CREE, Inalco) en partenariat avec le Département de recherche philologique interdisciplinaire de l’Université de Białystok (Pologne), le Département numéro 1 de Philologie de l’Académie polonaise des arts et des sciences (Pologne), l’USPC Université Sorbonne Paris Cité (France), l’Académie nationale des sciences d’Ukraine – Succursale à Lviv (Ukraine), a le plaisir de vous convier au colloque international intitulé : “L’univers de Gabriela Zapolska, les transferts culturels et la question féminine au tournant des XIXe et XX siècles entre Cracovie-Lwów (auj. Lviv)-Varsovie, Paris, la Bretagne et Vienne”.

Dates : Mardi 27 septembre 2022 – 09:00 – Mercredi 28 septembre 2022 – 18:30

Lieu : 
Le mardi 27 septembre 2022 : Inalco – PLC – Auditorium – 65, rue des Grands Moulins – Paris 13ème.
Le mercredi 28 septembre 2022 : Inalco – Maison de la Recherche – Auditorium Dumézil – 2, rue de Lille – Paris 7ème

Modalités : Hybride (Présentiel / Distanciel)
– Pour assister à cette manifestation scientifique, merci de compléter ce formulaire.
– Pour suivre à distance cet événement, vous trouverez, ci-dessous, les informations nécessaires :
– Lien Zoom pour le 27-09 :

  • ID de la réunion : 881 3815 7717
  • Code d’accès : 086804

– Lien Zoom pour le 28-09 :

  • ID de la réunion : 879 6916 8326
  • Code d’accès : 427841

Couvertures de 4 ouvrages de Gabriela Zapolska chez Le Scribe l’Harmattan © Piotr Bilos

Écrivaine, dramaturge, reporter et actrice, Gabriela Zapolska a été une grande figure de la vie culturelle polonaise et européenne à la charnière des XIXe et XX e siècles (1857-1921). Ses liens avec la France sont nombreux et appuyés sur une excellente connaissance de la langue française ainsi qu’un séjour de six années dans l’hexagone entre 1889 et 1895. Zapolska a joué sur les scènes du Théâtre libre d’Antoine puis du Théâtre de l’Œuvre du symboliste Lugné-Poe, elle été fiancée au peintre Paul Sérusier. En Pologne (et à l’étranger, à Vienne et en Hongrie particulièrement), sa pièce la plus célèbre reste La Morale de Madame Dulska traduite en français par Paul Cazin en 1933 (et revue par Cécile Bocianowski en 2011).  

Zapolska est l’auteure de 41 pièces de théâtre, 23 romans, 177 nouvelles, 252 articles de presse parmi lesquels des reportages et des critiques littéraires et artistiques, un scénario, de poèmes et de 1 500 lettres.  

L’œuvre et la biographie de Zapolska continuent de nourrir la réflexion des sociologues, historiens, philosophes et bien sûr des spécialistes de littérature et/ou du théâtre (Anna Janicka) – plus récemment, son œuvre a été relue à travers le prisme des courants de la critique gender ou féministe étant donné que parmi les thèmes de prédilection de Zapolska figurent en bonne place « les divers aspects de la condition de la femme dans une société dominée par les hommes » (Knysz-Tomaszewska) ou encore la peinture à plusieurs niveaux d’une sexualité féminine cantonnée dans le tabou et plus ou moins refoulée et inconsciente. A cela s’ajoutent les efforts récents (Piotr Biłos) en vue de montrer que le théâtre de Zapolska apparaît comme une étape liminaire dans le développement du théâtre philosophique polonais de la révolte et des conflits sociaux ayant marqué le XXe siecle à travers des auteurs tels que Witold Gombrowicz ou Sławomir Mrożek. Précisons en outre que Zapolska a vécu de sa plume. En France depuis des années, Gabriela Zapolska a trouvé une propagatrice fervente en la personne d’Elżbieta Koślacz-Virol à qui l’on doit de nombreuses traductions, des lectures publiques et des travaux rédigés en français.   

Notre colloque est le deuxième volet d’un cycle de trois rencontres et vient se placer à la suite du colloque de Białystok qui, pour le centenaire de la mort de l’autrice, avait réuni près d’une vingtaine de chercheurs (les 24-25 septembre 2021) et dont nous espérons retrouver une partie importante à Paris.  

Tout en ambitionnant de rendre accessible en français l’état de la recherche sur Zapolska, sa production littéraire, théâtrale et journalistique, et de donner ainsi l’impulsion à de futures recherches françaises, il s’agira d’approfondir des problématiques telles que :  

  • Zapolska et la bohème artistique au tournant des XIXe et XX e siècles
  • Actrices, écrivaines et artistes polonaises et centre-européennes au tournant des siècles
  • L’expérience et la réception du théâtre français dans les œuvres de Zapolska et d’autres écrivaines de l’Europe du Centre-Est
  • Zapolska correspondante de la presse polonaise à Paris
  • Les villes de Zapolska : Paris, Lwów (Lemberg/Lviv), Kraków (Cracovie) et autres (certaines régions comme la Bretagne)
  • La France et les Français dans la correspondance de Zapolska
  • Traduction, réception et adaptations, Zapolska en France : état de l’art, traductions, présence/absence.
  • Les idées de Zapolska concernant l’émancipation des femmes par rapport aux conceptions françaises et européennes : peut-on parler d’un modèle ?
  • Les transferts culturels dans l’œuvre de Zapolska (nés de son expérience directe des réalités européennes)  
  • La correspondance des arts (littérature, théâtre, peinture…), des genres (roman/drames/reportage/nouvelles) et des écritures du point de vue par exemple de l’(auto-)adaptation à la scène des romans (tels que Małaszka ou Cathy la Cariatide)  
  • Universalité ou atemporalité : par-delà les réalités et les paramètres sociaux de l’époque, les ouvrages de Zapolska abordent des problèmes existentiels et métaphysiques (la question du mal) et suscitent des interrogations esthétiques qui transcendent le contexte de l’époque
  • Lien entre révolte morale, pulsions instinctives (de la sexualité notamment) et fatalité  
  • Articulation entre féminisme, émancipation des femmes, (éclatement de la) famille, règles sociales  
  • Évolution des tendances critiques, nouveaux regards et nouvelles approches 

 

PROGRAMME

  • Mardi 27 septembre 2022 – 1er jour du colloque :

– 9.00 – 9.45 : PETIT-DEJEUNER
– 10.00 – 10.20 : INAUGURATION

  • Piotr Biłos (PU, Inalco, Paris)
  • Anna Janicka (PU, Université de Białystok)
  • Jewchen Nachlik (PU, Institut Ivan Franko, Académie nationale des Sciences d’Ukraine, Lviv)
  • Lucjan Suchanek (PU, Académie des Arts et Sciences, Cracovie) [ONLINE]
  • Prof. Piotr Biłos (Inalco, Paryż)
  • Dr hab. Anna Janicka, prof. UwB (Uniwersytet w Białymstoku)
  • Prof. Jewchen Nachlik (Instytut Iwana Franki Narodowej Akademii Nauk Ukrainy, Lwów, Ukraina)
  • Prof. Lucjan Suchanek (PAU, Kraków) [ONLINE]

PARTIE I
– 10.20 – 10.45 :

  • Piotr Biłos (PU, Paris, Inalco) : Zapolska en France (la biographie et la présence/absence de l’œuvre)
  • Prof. Piotr Biłos (Inalco, Paryż), Zapolska we Francji

– 10.45 – 11.10 :

  • Elżbieta Koślacz-Virol (Paris, France, chercheuse spécialiste de Zapolska, traductrice, éditrice de ses œuvres) : Les expériences théâtrales de Zapolska à Paris
  • Dr Elżbieta Koślacz-Virol (Paryż), Paryskie doświadczenia aktorskie Gabrieli Zapolskiej

– 11.10 – 11. 35 :

  • Urszula Kowalczuk (Mcf, Universite de Varsovie) : Le déplacement comme catégorie biographique. L’exemple de Gabriela Zapolska
  • Dr hab. Urszula Kowalczuk (Uniwersytet Warszawski), Przemieszczenie jako kategoria biografii. Przykład Gabrieli Zapolskiej

– 11.35 – 12.00 : DISCUSSION

– 12.00 – 12.20 : PAUSE

– 12.20 – 13.30 : DEJEUNER

 PARTIE II
– 13.30 – 13. 55 :

  • Nina Taylor-Terlecka (Mcf émérite, Oxford) : Gabriela Zapolska, cancan, cabarets et cafés-chantantsDr Nina Taylor-Terlecka (Oxford, Wielka Brytania), Gabriela Zapolska, Kankan, kabaret i café-chantant

– 13.55 – 14.20 :

  • Yevhen Nakhlik (PU, Institut Ivan Franko de l’Académie nationale des sciences d’Ukraine, Lviv, Ukraine) : Le texte lwowien/lvivien de Gabriela Zapolska
  • Prof. Jewchen Nachlik (Instytut Iwana Franki Narodowej Akademii Nauk Ukrainy, Lwów, Ukraina), „Lwowski tekst” Gabrieli Zapolskiej

– 14.20 – 14. 45 :

  • Anna Janicka (PU, Université de Bialystok) : Une autre France de Gabriela Zapolska. Autour du roman Le bruit de la forêt.
  • Dr hab. Anna Janicka, prof. UwB (Uniwersytet w Białymstoku), Inna Francja Gabrieli Zapolskiej. Wokół powieści Zaszumi las

– 14.45 – 15.10 :

  • Paweł Wojciechowski (Mcf, Université de Białystok) : Deux regards sur la ville. Paris dans les lettres de Gabriela Zapolska / Paris dans la peinture suédoise au tournant des XIXe et XXe siècles
  • Dr Paweł Wojciechowski (Uniwersytet w Białymstoku), Dwa spojrzenia na miasto. Paryż w listach Gabrieli Zapolskiej/Paryż w malarstwie szwedzkim przełomu XIX i XX wieku [ONLINE]

– 15.10 – 15.40 : DISCUSSION

 

  • Mercredi 28 septembre : 2e jour du colloque

– 9.00 – 9. 45 : PETIT-DEJEUNER

PARTIE I
– 10.20 – 10. 45 :

  • Maria Zadencka (PU, Université de Stockholm, Suède) : Les œuvres de Gabriela Zapolska en traduction suédoise. Le cas d’Ellen Wester
  • Prof.  Maria Zadencka (Stockholm University, Szwecja), Twórczość Gabrieli Zapolskiej w szwedzkich tłumaczeniach. Przypadek Ellen Wester

– 10.45 – 11.10 :

  • Lucjan Suchanek (PU, Académie polonaise des Arts et Sciences) : La Morale de Madame Dulska sur les scènes moscovites au XIXe siècle
  • Prof. Lucjan Suchanek (PAU, Kraków), Moralność pani Dulskiej na scenach moskiewskich w XXI wieku [ONLINE]

– 11.10 – 11.35 :

  • Barbara Gierszewska (Mcf, Université Jan Kochanowski de Kielce) : Jouer à Zapolska et Zapolska à l’écran (De “L’amour saisonnier” à “Petite Grenouille”, à propos de l’adaptation à l’écran des pièces de théâtre et des romans de Zapolska
  • Dr hab. Barbara Gierszewska, prof. UJK (Uniwersytet Jana Kochanowskiego w Kielcach), Gry w Zapolską. Od Sezonowej miłości do Żabusi, czyli o ekranizowaniu jej dramatów i powieści

– 11.35 – 12.00 : DISCUSSION

– 12.00 – 12.20 : PAUSE

– 12.20 – 13. 30 : DEJEUNER

PARTIE II
– 13.30 – 13.55 :

  • Małgorzata Górzyńska (conservatrice au musée de la littérature Adam Mickiewicz) : Gabriela Zapolska au « royaume des costumes »
  • Kustosz Małgorzata Górzyńska (Muzeum Literatury im. Adama Mickiewicza w Warszawie), Gabriela Zapolska w „królestwie strojów”

– 13.55 – 14.20 :

  • Bogumiła Brogowska (Mcf, Université de Gdańsk) : Sous l’œil attentif d’une mère attentionnée … – images de mères dans l’art de Zapolska
  • Dr Bogumiła Brogowska (Gdańsk), Pod okiem troskliwej matki… Wizerunki matek w twórczości Gabrieli Zapolskiej [ONLINE]

– 14.20 – 14.45 :

  • Michał Siedlecki (Mcf, Cité du livre Łukasz Górnicki de Podlachie à Białystok), Małka Schvarcenkopf i Joïne Firoulkes: les adaptations scéniques des drames de Zapolska après 1945 [ONLINE]
  • Dr Michał Siedlecki (Książnica Podlaska im. Łukasza Górnickiego w Białymstoku), Małka Szwarcenkopf i Jojne Firułkes: polskie adaptacje sceniczne dramatów Gabrieli Zapolskiej po 1945 roku [ONLINE]

– 14.45 – 15.30 : DISCUSSION

– 15. 30 : CLÔTURE ET BILAN

  • Piotr Biłos et Anna Janicka
  • prof. Piotr Biłos i prof. Anna Janicka

 

Organisation

  • Anna Janicka (PU, Université de Białystok)
  • Jolanta Gadek (Fonds d’archives de Podlachie)
  • Piotr Biłos (PU, CREE, Inalco, Paris)
  • Jewhen Nachlik (PU, Académie Nationale des Sciences d’Ukraine, Lviv)
  • Jarosław Ławski (PU, Université de Białystok)
  • Lucjan Suchanek (PU, Académie polonaise des Arts et Sciences)

Contact : piotr.bilos@inalco.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search