Matinées de l’Observatoire de l’Europe médiane contemporaine : Une élection aux frontières de la guerre. Les législatives hongroises (avril 2022) : enjeux et incidences pour l’Europe

Dans le cadre des Matinées de l’Observatoire de l’Europe médiane contemporaine, le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) propose une table ronde : “Une élection aux frontières de la guerre. Les législatives hongroises (avril 2022) : enjeux et incidences pour l’Europe”

Dates : Lundi 21 mars 2022 – 09:30 – 11:30
Lieu : En ligne et sur place : Inalco – Maison de la Recherche – Auditorium Dumézil (2, rue de Lille – Paris 7ème)

Intervenants

  • Matthieu Boisdron, docteur en histoire de Sorbonne Université, chargé d’enseignement à l’Université de Nantes et rédacteur-en-chef adjoint du Courrier d’Europe centrale
  • Botond Feledy, spécialiste des relations internationales associé au Centre of Euro-Atlantic Integration and Development (CEID), Bruxelles
  • Paul Gradvohl, historien, professeur des universités à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Photos de gauche à droite : Gare de Budapest-Nyugati, 2 mars 2022, des bénévoles accueillent des personnes venant d’Ukraine. Attribution : Láber Attila, https://www.flickr.com/photos/atilaber/; Viktor Orbán au Parlement européen, 18/01/2012, Attribution : Parlement européen

Le 3 avril 2022, les électeurs hongrois choisiront leur futur gouvernement et premier ministre entre Viktor Orbán (FIDESZ) à la tête du pays depuis 2010, et Péter Márki-Zay, candidat commun de l’opposition. Ce dernier est soutenu par une large palette de partis allant des écologistes à l’extrême droite et se trouve investi d’espoirs importants dans un moment perçu comme une chance historique pour mettre fin à l’actuel régime « illibéral » en Hongrie.
Très attendues, ces élections ainsi que les stratégies des candidats se trouvent aussi bouleversées depuis le 24 février par la guerre dans l’Ukraine voisine, provoquée par l’invasion de la Russie, l’un des principaux alliés du régime de Viktor Orbán.
De nombreuses questions se posent à l’approche de l’échéance électorale sur son issue ainsi que sur l’avenir de la Hongrie au sein de l’UE :

  • Viktor Orbán se trouve-t-il affaibli dans ce contexte de la guerre et cherche-t-il à modifier sa position à l’égard de la Russie? Le décalage entre les positions hongroises et polonaises en réaction à la guerre, peut-il influencer l’alliance des deux pays dans les batailles politiques et juridiques au niveau européen ? La guerre peut-elle redéfinir la manière dont cette politique pro-russe, mais aussi la politique de l’accueil des migrants sont perçues par les électeurs ?
  • De manière plus générale, quelles visions politiques se trouvent exprimées dans ces élections ?
  • Que peuvent-elles changer dans la politique hongroise au sein de l’UE et au sein du Groupe de Visegrad ? 

Cette séance de l’Observatoire propose des éclairages sur ces questions à partir de perspectives régionale, européenne et historique à la veille des élections.

L’Observatoire de l’Europe médiane contemporaine

L’Observatoire de l’Europe médiane contemporaine du Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE), Inalco, a comme objectif d’organiser des débats ouverts au grand public réunissant des spécialistes (universitaires, experts, journalistes, diplomates…) des États et sociétés de l’Europe médiane, d’apporter des éclairages contextualisés sur des points d’actualité et d’interroger la perception des populations civiles de cette région sur les mutations ou phénomènes politiques et sociaux qui font débat. Tout en évoquant les sujets d’actualité, l’Observatoire de l’Europe médiane s’intéressera également aux questions sociétales s’inscrivant dans un temps plus long (questions liées à la politique interne, la situation et les transformations socio-économiques, culturelles ou médiatiques).


Créé sur le modèle de l’Observatoire des États postsoviétiques qui existe depuis les années 1990, l’Observatoire de l’Europe médiane contemporaine répond au besoin de nourrir la connaissance, l’information et le débat sur un espace géographique allant de la Finlande à la Grèce, comprenant les pays d’Europe centrale et balkanique mais pouvant ponctuellement aussi, selon les problématiques, traiter de ses  « marges », des pays se situant entre deux espaces historiques et politiques, tels que les États baltes (à la fois ex-soviétiques et membres de l’UE), l’Ukraine ou la Belarus (ex-soviétiques et Europe médiane).

Organisatrices et contacts 

Les co-responsables de l’Observatoire de l’Europe médiane contemporaine :
Katerina Kesa (katerina.kesa@inalco.fr)
Anne Madelain (anne.madelain@inalco.fr)
Jana Vargovčíková (jana.vargovcikova@inalco.fr)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search