Journée d’étude : Le Tadjikistan, 30 années d’indépendance

Le Centre de Recherches Europes-Eurasie-CREE (Inalco) vous propose une journée d’étude à l’Inalco :
Le Tadjikistan, 30 années d’indépendance.

Lundi 13 décembre 2021 – 10:00 – 16:30
Inalco, Auditorium de la Maison de la Recherche (2, rue de Lille, Paris 7ème)

Pour assister à cette manifestation scientifique, il faudra prochainement vous inscrire en cliquant ici.
Votre pass sanitaire vous sera demandé(e) à l’entrée. 

Dans le cadre de l’exposition exceptionnelle « Tadjikistan au pays des Fleuves d’Or » qui a lieu au Musée Guimet du 13 octobre 2021 au 10 janvier 2022, l’Inalco organise une journée d’étude consacrée à ce pays mal connu de l’ex-URSS, aux confins de l’Eurasie, frontalier de la Chine, de l’Afghanistan, de l’Ouzbékistan et du Kirghizstan. Avec près de 10 millions d’habitants aujourd’hui, cet Etat, indépendant depuis trente ans est riche d’une géographie majestueuse et complexe qui le place à l’intersection de plusieurs plaques civilisationnelles, celle de la Chine, de l’Inde, du plateau iranien et son extension afghane.
Incarnation de la longue durée historique en Asie centrale depuis la prestigieuse dynastie des Samanides dont il se réclame aujourd’hui, il est traversé par les anciennes routes de la Soie, celles des conquérants depuis les Achéménides et Alexandre le Grand, jusqu’à Gengis-Khan et Tamerlan, ces bâtisseurs d’Empires dont il constituait une petite portion montagneuse. Il a été soumis à l’Empire russe au XIXe siècle, s’est révélé un point d’achoppement avec les Britanniques au moment du Grand jeu, puis est devenu la république soviétique la plus éloignée de Moscou, la plus pauvre, mais aussi la plus active démographiquement, la seule parlant une langue iranienne, le tadjik, face à ses quatre voisines turcophones.
Indépendant depuis 1991, le Tadjikistan est le seul pays de l’ex-URSS à avoir connu une guerre civile meurtrière dont il est parvenu à effacer les traces aujourd’hui. Il est le théâtre d’une compétition d’influence entre Russie et Chine et partage avec le reste du monde les problèmes liés au marché intérieur de l’emploi générant de fortes migrations de travail, le risque terroriste, la pandémie de Covid et, plus encore que ses voisins, la nouvelle situation politique en Afghanistan. C’est de tout cela dont il sera question le 13 décembre, à travers les interventions de sept chercheurs du CNRS, de l’EHESS et de l’Inalco rassemblés à cette occasion.

Source : http://www.inalco.fr/evenement/journee-etude-tadjikistan-30-annees-independance

PROGRAMME

9h30 : accueil des participants

10h00 : ouverture de la journée d’Etude par Catherine POUJOL | Inalco.

10h30-11h00 : « Le patrimoine manuscrit conservé au Tadjikistan et son importance pour les études iraniennes », Francis RICHARD (cnrs).

11h-11h30 : « Le Tadjikistan, un espace national en construction », Julien THOREZ (cnrs).

11h30-12h00 : « Le Grand Jeu dans le Pamir : tensions et convergences impériales sur le Pyanj », Mélanie SADOZAÏ | Inalco.

12h00-12h30 : questions/réponses des participants. 

12h30-14h00 : déjeuner

14h00-14h30 : « Quelques figures symboliques du Tadjikistan contemporain et leur longévité politique », Vincent Fourniau | EHESS

14h30-15h00 : « Les projets architecturaux inconiques de Douchanbé de la période soviétique tardive (1964-1991) : intensités urbaines de la capitale de RSS du Tadjikistan », Paul WOLKENSTEIN | Inalco.

15h00-15h30 :  « Les travailleurs migrants tadjiks face à l’enjeu de la crise sanitaire», Sophie HOHMANN | Inalco.

15h30-16h00 : « Le Tadjikistan entre Covid-19 et Talébans à Kaboul, incertitude et anxiété après trente ans d’indépendance », Catherine POUJOL | Inalco

16h00-16h30 : Questions/réponses des participants. 

Fin de la journée d’étude, verre de l’amitié

 

Organisatrice

Catherine Poujol (CREE, Inalco)

Contact : catherine.poujol@inalco.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search