Festival Transcaucases : Exposition « Imaginary Letters to Vasily Grossman »

Le Festival Transcaucases revient à l’Inalco, avec une série d’événements culturels et scientifiques consacrée au Caucase, tel qu’il est vécu, perçu, étudié, fantasmé, raconté par des artistes, des chercheurs, des voyageurs et des acteurs de terrain. Le Festival Transcaucases aspire à une volonté d’ouverture disciplinaire, à travers plusieurs domaines de la création artistique et culturelle, ainsi qu’au décloisonnement des cultures de la région. À travers cette programmation variée, l’édition 20/21 du Festival Transcaucases permet des échanges en explorant différents champs de la création artistique et scientifique.

Imaginary Letters to Vasily Grossman: Post-World War II Repatriation to Soviet Armenia :

Livret exposition

Lundi 4 octobre 2021 – Vendredi 22 octobre 2021
8:00 – 20:00
Galerie de l’auditorium Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Galerie de l’auditorium

Hazel Antaramian Hofman vit et travaille à Fresno en Californie. Elle est peintre, artiste multimedia, enseignante et doctorante. Une grande partie de son travail se fonde sur son histoire personnelle. « Je suis née en 1960, à Erevan, en Arménie. Pourtant je parlais peu arménien et le peu que je parlais était de l’arménien occidental. Enfant, je me demandais toujours pourquoi je venais d’un endroit si exotique, alors que mon père était originaire de Kenosha dans le Wisconsin et ma mère de Lyon en France. Ce n’est qu’après avoir mis bout à bout des histoires familiales, que j’ai compris : j’étais le produit de deux enfants issus de deux diasporas arméniennes qui, après la deuxième guerre mondiale, avaient suivi leurs parents et leur sens du devoir à l’égard d’un rêve de mère patrie (« hayrenik »), abandonnant leurs repères culturels et idéologiques pour un autre monde. »

Imaginary Letters to Vasily Grossman: Post-World War II Repatriation to Soviet Armenia est une continuation de Stream of Light, un projet à la croisée de l’entreprise ethnographique et de l’exposition artistique s’inspirant des images que Hazel Antaramian Hofman a recueillies auprès des « rapatriés » arméniens qu’elle a interviewés. Pendant cinq ans, l’artiste et chercheuse a rencontré plus de 30 « rapatriés » qui ont accepté de partager avec elle leurs souvenirs, des objets personnels, ainsi que de nombreuses photographies dont certaines sont reproduites pour l’exposition. L’essentiel du travail présenté dans cette nouvelle exposition est le reflet des récits que Hazel Antaramian Hofman a collectés auprès de ces Arméniens qui ont quitté des foyers diasporiques tels que la France, l’Egypte, le Liban, l’Iran, l’Irak, la Syrie, la Grèce, la Palestine et les Etats-Unis, pour « retourner » dans un simulacre de terre d’origine, l’Arménie soviétique qu’ils ne connaissaient pas. Ces témoignages se lisent également à travers les lettres imaginaires que l’artiste-chercheuse adresse à l’auteur soviétique Vassili Grossman (1905-1964) qui a décrit ses « impressions » d’Arménie dans La Paix Soit Avec Vous. Notes de Voyage en Arménie, suite à son séjour en Arménie en 1961.

Adapté et traduit par A. Der Sarkissian.

Entrée libre et gratuite.
Port du masque obligatoire. 

Organisatrices : Taline Ter Minassian, Anouche Der Sarkissian et Sophie Hohmann 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search